Un peu d'histoire

 

Créés en 1976 par ALAIN CONOBERT sous l'esprit de "L'AMITIE", les JEUX INTERVILLAGES demandaient beaucoup moins de temps de préparation qu'actuellement. En effet, sur 32 ans de temps, les JIV's ont bien changé. Au début, il y avait 4 villages à savoir MEUX, RHISNES, LEUZE et AISCHE-EN-REFAIL. A l'époque, ces 4 villages participaient à des "Jeux Intervillages" sportifs qui consistaient à des rencontres de football, de volley,ping-pong,...

En 1977, ce sont 5 villages qui s'affrontent, GRAND-LEEZ ayant rejoint les JIV's. SAINT-DENIS remplace Aishe-en-Refail.

Dans les années qui suivent, les participants vont changer régulièrement pour enfin rester fixes à partir de 1984 avec l'arrivée de SAUVENIERE. En effet, l'ampleur prise par les Jeux au fil des années, va pousser certains clubs à abandonner.

Pendant les toutes premières années, il s'agira de jeux simplistes. Puis progressivement, les programmes vont s'étoffer pour arriver aux préparations que l'on connaît actuellement. Au début, tout le monde venait avec les maillots de son club de football pour participer aux jeux sportifs, ceci afin d'être reconnaissable. Une dizaine de participants par club étaient suffisants mais actuellement pas moins de 150 personnes sont nécessaires aux différents clubs pour participer aux jeux. Avec les années, les maillots sont devenus des T-shirts.

Les JEUX INTERVILLAGES ont lieu tous les ans le dernier week-end du mois de juin et ce du vendredi au dimanche soir s'étendant même jusqu'au lundi soir chez le vainqueur et au vendredi suivant pour le traditionnel barbecue organisé par le village de MEUX.

Les JEUX INTERVILLAGES drainent pas moins de 10.000 personnes venues assister au plus grand événement de la région hesbignonne. Cette manifestation est réputée pour l'ambiance qui y règne pendant ce week-end. Durant ces 3 jours, les jeunes et moins jeunes des villages d'EGHEZEE, SAINT-DENIS, GRAND-LEEZ, SAUVENIERE et MEUX se livrent à des courses, des représentations,... plus amicales et plus hilarantes les unes que les autres et ce pour le seul plaisir des yeux des spectateurs présents.

Le village qui remporte la victoire reçoit l'honneur d'organiser l'édition de l'année suivante.

Le lendemain des Jeux Intervillages, le club vainqueur invite les autres clubs à venir fêter la victoire chez lui. Un barbecue est organisé et tout le monde mange en musique au rythme de l'indicatif. On se remémore les meilleurs moments ensemble et cela permet de rester encore un peu dans l'ambiance des Jeux, de les prolonger. Finalement, le lundi soir devient presque un quatrième jour. Malheureusement, toute les bonnes chose ont une fin et on finit par se quitter fatigués mais heureux. Avec au coeur, le désir fervent d'être déjà l'année prochaine.